Compétences numériques des salariés, l’important défi des PME françaises

,

Les compétences numériques des salariés français inquiètent et ralentissent les PME dans leurs projets de digitalisation. Un risque pour leur compétitivité.

Compétences numériques 2018 : les salariés français à la traîne !

Une enquête sur les compétences numériques des salariés français a été réalisée cette année par OpinionWay et SBT Human(s) Matter auprès d’un panel représentatif de 1000 français actifs. Les questions auxquelles les participants avaient à répondre abordaient 8 thématiques différentes couvrant un ensemble de connaissances sur l’internet dont la cyber-sécurité, le e-commerce, le big data, le web-design …

Si 9/10 des personnes interrogées confirment bien être connectées et utiliser le numérique devenu incontournable dans leur vie professionnelle, les résultats de l’évaluation de leurs connaissances ne sont pas brillants : à peine 3/10 avec un total de 291 points sur 1000 obtenus et 40% de réponse ‘Je ne sais pas’ sur l’ensemble du QCM !

Autre fait frappant dans les résultats de cette étude : les digital natives (80-90) obtiennent de moins bonnes notes que ceux de la génération précédente (60-80). Les premiers opérant de façon plus intuitive que leurs aînés, sans pour cela posséder plus de connaissances.

Ainsi, saviez-vous que 56% des salariés français ‘digital natives’ ignorent les procédures basiques de sécurité ? Inquiétant alors que c’est de leur comportement que la sécurité du réseau informatique de leur entreprise dépend !

Face à ces résultats, une question se pose : les salariés français comprennent-ils réellement le monde dans lequel ils travaillent et, par là même, saisissent-ils les défis que leurs entreprises doivent relever ?

In-compétences numériques : Un frein réel à la digitalisation des PME françaises

Passer le cap de l’indispensable digitalisation n’est pas chose facile pour l’ensemble des organisations. Et tout particulièrement pour les PME qui, en France, accusent aujourd’hui un retard certain.

Pour franchir ce cap et pouvoir relever les défis que cette transformation impose, l’engagement du ou des dirigeants, bien qu’essentiel, ne suffit pas : l’adhésion des salariés au projet est un facteur de réussite déterminant.

Les études réalisées par la BPI révèlent en effet que bon nombre des dirigeants de PME engagés dans un processus de digitalisation rencontrent de fortes résistances internes. Les freins budgétaires dépassés, il leur faut absolument faire tomber les freins humains qui demeurent. Des réticences engendrées par une méconnaissance du numérique gênant nettement les efforts de l’entreprise.

L’amélioration du niveau des compétences des salariés est sans nul doute possible l’une des clés maîtresses de la réussite. C’est donc sans attendre que les PME françaises doivent relever le défi d’un véritable effort de formation au numérique. Sous peine de se voir sévèrement sanctionnées par un manque de compétitivité.

Et vous, quel est le ‘Quotient Digital’ de votre entreprise ?

Parlons ensemble du Visa Numérique.

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *